Barry, héros national, en visite à Zurich pour la première fois

Datum: 
14. Septembre 2017

Le légendaire saint-bernard part en voyage : plus qu’un mois du-rant, il pourra être admiré au Landesmuseum de Zurich, à l’occasion de l’exposition « Bestialement suisses ». Les médias au-ront la possibilité d’accompagner le convoi jusqu’à Zurich. 

 
Depuis plus de 200 ans, Barry n’a pas quitté Berne. Le célèbre chien de sauvetage a été natu-ralisé après son décès et exposé au Musée d’histoire naturelle de Berne. Une exposition per-manente lui est aujourd’hui consacrée. Hormis un petit déplacement dans son Valais natal, ce chien national n’a jamais quitté la capitale fédérale. Le prêt au Landesmuseum n’est donc pas un événement courant (jusque à 13 novembre). A vrai dire, l’animal naturalisé est irrempla-çable, il doit donc être transporté avec beaucoup de soin. 
Les journalistes auront la possibilité d’accompagner Barry dans son grand périple. Ils pourront suivre le transport à partir de deux points de presse – Zurich et Berne. 
 
Départ de Berne
2 octobre 2017, 9h30
Musée d’histoire naturelle de Berne, Bernastrasse 15, 3005 Berne
Barry sera sorti de sa vitrine et emballé. Explications par Stefan Hertwig, conservateur du dé-partement Vertébrés (départ vers 10h15). 
 
Arrivée à Zurich
2 octobre 2017, 14h00
Landesmuseum, Museumsstrasse 2, 8001 Zurich
Barry sera intégré dans l’exposition « Bestialement suisses ». Explications par le préparateur en chef Martin Troxler (NHMB) et Jacqueline Perifanakis, curatrice de l’exposition « Bestiale-ment suisses : vache, marmotte, bouquetin et saint-bernard ». 
 
Veuillez vous inscrire avant le 21 septembre 2017 auprès de simon.jaeggi ät nmbe.ch pour l’un des points de presse (ou les deux). 
 
Barry, un mythe
L’intérêt ne réside pas seulement dans le transport, mais aussi dans le mythe et l’histoire de ce chien national suisse. Lors de ces contacts médias, vous apprendrez notamment : 
 
- pourquoi Barry n’était pas en fait un saint-bernard,
- comment Barry sauvait les personnes ensevelies dans la neige avec les chanoines,
- ce qu’il en est en vérité du petit tonneau qu’il transporte,
- ce qui se cache derrière la légende du petit garçon transporté sur son dos,
- les dessous de la légende du soldat français qui aurait tué Barry,
- pourquoi il demeure énigmatique que, en dépit des tensions religieuses, le chien de sau-vetage issu du Valais (catholique) ait été amené dans le canton de Berne (protestant).