Exposition temporaire «Rock Fossils»: L'amour fou qui unit science, Heavy Metal et Punk Rock

Datum: 
18. Mars 2015
 

«Rock Fossils – L'amour fou» (du 18 mars au 31 mai 2015)

La spectaculaire exposition «Rock Fossils» débutera le 18 mars 2015 au Musée d'histoire naturelle de Berne.  El-le pose un regard entièrement neuf sur l'histoire de la Terre en juxtaposant des fossiles et les stars du rock auxquelles ces pétrifications ont été dédiées. Un concert d'Eluveitie est prévus au programme.

www.rockfossils.ch

 
Il y a les scientifiques qui nomment de nouvelles espèces animales jusqu'alors inconnues en faisant référence à leur forme ou au lieu de leur découverte. Et puis il y a les autres, ceux qui dédient une nouvelle espèce à leur star du rock préférée. Manifestement, cette tendance est répandue parmi les paléontologues dont nombre semblent vouer un amour fou tant aux fos-siles qu'à la musique rock et particulièrement au hard rock. L'exposition temporaire «Rock Fossils – L'amour fou» expose au grand jour ces amourettes scientifiques tenues jusqu'à pré-sent secrètes. 
 
Elle présente des dinosaures et un grand nombre d'autres fossiles portant le nom de groupes ou de chanteurs issus de la scène rock. On y trouve un portrait rédigé (allemand/anglais) et il-lustré de chacune de ces légendes du rock. AC/DC, Lemmy de Motörhead, les Ramones, les Beatles, les Rolling Stones et les Sex Pistols marquent ainsi l'histoire de la planète de leur em-preinte. 
 
L'exposition a tout d'abord été présentée au Geomuseum de Faxe (DK) où elle a été visitée par un public international provenant notamment de la scène métal. Le musée d'histoire na-turelle de Berne (NMBE) a l'honneur d'être la première institution à présenter l'exposition en dehors de Scandinavie, ce même avant le musée d'histoire naturelle de Berlin. 
 
Entre temps, d'illustres spécimens sont venus se rajouter à  l'exposition: Le fossile récemment découvert d'un ancêtre des hippopotames baptisé Mick Jagger en vertu de ses lèvres char-nues y est dévoilé pour la première fois avec une reconstruction des restes de son squelette. L'exposition a également été enrichie par le musée d'histoire naturelle de Berne lui-même: Les paléontologues du musée d'histoire naturelle de Berne ont consacré une espèce d'oursins jusqu'alors inconnue au groupe Eluveitie. Paracidaris eluveitie est un échinoderme vieux de 160 millions d'années découvert il y a peu dans le Jura suisse (Auenstein, AG) et qui fait pen-ser, avec les ornements de sa coquille, aux bijoux celtes. Le nom du groupe Eluveitie est la forme étrusque du mot celte Helvetios («l'Helvète»). Le groupe musical suisse le plus célèbre actuellement inaugure l’exposition le 18 mars en donnant un concert exclusif dans la salle des squelettes du musée d’histoire naturelle. Les 300 invités ont gagné leur billet par le biais d’un tirage au sort.
 
Vente de disques et visites guidées avec DJ et bar dans l'exposition
Le programme-cadre  constitue une part importante de l'exposition temporaire. En plus des concerts, une boutique de disques sera ouverte et entretenue par le label Rathouse Records de Berne chaque week-end au sein même de l'exposition. Le programme «Stage Dive» pro-pose quant à lui des visites guidées insolites: Les visiteurs pourront se plonger au cœur d'un thème scientifique, s'immerger de musique appropriée et boire une bière au bar. 
 
 
Film (YouTube):